Neil Hilborn fait de sa maladie un poème.

http://www.independent.co.uk/i/page-3-profile-neil-hilborn-poet-8762289.html

L'américain Neil Hilborn nous prouve que la poésie a changé de ton. Je vous propose de redécouvrir le slam qui, en 2013, a bouleversé l'idée qu'une personne lambda peut se faire de la poésie. Ni prétentieux, ni ampoulé, le poème du jeune homme prouve qu'il est encore possible de nos jours d'aimer la poésie.

Atteint de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), Neil Hilborn fait de sa maladie un poème. Il décrit avec une sincérité incroyable la rupture amoureuse.

Image de prévisualisation YouTube




(Visited 134 times, 1 visits today)

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*